NOTRE FAMILLE

Des miracles quotidiens

La grande famille ANAK-Tnk œuvre nuits et jours pour sauver les plus démunis des rues et des bidonvilles de Manille. Retrouvez ici quelques histoires de ces héros de la résilience et de l’espérance, de ceux qui les accompagnent dans ce combat sur le terrain et de ceux qui relayent à travers le monde l’action de la fondation.

Découvrir l’histoire d’Alex,
ancien enfant des rues et maintenant enseignant à la fondation

Lire la vidéo
#savedbylove
#savedbylove
#savedbylove

"Je veux être l'Amour"

L'histoire de Tonette

#SAVEDBYLOVE

Tonette est une jeune fille porteuse de trisomie 21. Totalement abandonnée par sa famille, elle s’est retrouvée enfant des rues à 10 ans. De nombreuses enquêtes ont été menées par nos travailleurs sociaux pour retrouver sa famille. Sans résultat. Tonette fait donc partie de la fondation, une grande famille, depuis 15 ans maintenant. Et quand on lui demande quels sont ses projets de vie, elle répond: «Je veux être l’AMOUR». Malgré toutes les épreuves terribles de sa vie - elle a été abandonnée, vulnérable, à la merci du pire dans les rues - elle nous montre l’essentiel : l’amour.

Découvrir le métier de Nikky,
assistante sociale de notre programme dans les bidonvilles

Lire la vidéo

UNE GRANDE FAMILLE

Des dizaines de milliers d’enfants vivent seuls, dans les rues de Manille, capitale des Philippines. ANAK-Tnk, aujourd’hui dirigée par l’abbé Matthieu Dauchez, assisté de Gloria Recio, Charles et Elise Cruse, et de toute une équipe d’éducateurs spécialisés, vient à leur secours. L’action d’ANAK-Tnk est relayée au delà des Philippines par différentes branches : France, Espagne, Italie, Suisse, Royaume-Uni, Etats-Unis, Singapour, Allemagne, Belgique, Australie… « Aimons-les… Aidons-les ! »

employés philippins
200
60

mamans volontaires
issues des bidonvilles

6

volontaires de solidarité internationale

150

bénévoles dans le monde

bénéficiaires
4414

Sur place des équipes au secours des enfants

Professionnels locaux et volontaires

#TOGETHER

La fondation Anak-TNK c'est : des "papas" et "mamans" au plus proche des enfants, des responsables de centres, des professeurs, des psychologues, des assistants sociaux et éducateurs de rues, des infirmiers, des chauffeurs, des employés administratifs, des cantiniers, une soixantaine de "mamans" des bidonvilles, quelques volontaires de solidarité internationale (VSI), et un couple de Français , Elise et Charles, permanents à la fondation, le tout sous la direction de l'abbé Matthieu Dauchez. Tous ensemble et en lien étroit avec les services sociaux locaux et les écoles de quartier oeuvrent au quotidien et sans relâche pour les personnes les plus vulnérables de Manille.

Des équipes mobilisées pour les enfants

France, Espagne, Italie, Suisse, Allemagne,
Royaume-Uni, Etats-Unis, Singapour...

#TOGETHER

L'organisation d'une conférence, d'un marché de Noël, une action de solidarité, un soutien logistique, un conseil juridique, un soutien en communication, ils ont répondu "présents". C'est toute l’action d’ANAK-Tnk qui est relayée au delà des Philippines par ses bénévoles sous la coordination de M. Pascal Breton. Aujourd’hui présents dans les pays suivants : France, Espagne, Italie, Suisse, Royaume-Uni, Etats-Unis, Singapour... ...et peut-être demain là où vous êtes.

Macky,
ancien enfant des rues devenu policier !

#savedbylove
#savedbylove
#savedbylove
"Ma maison c'était la rue, maintenant, ANAK-Tnk c'est ma famille."
Alex
"Maintenant je vais enfin apprendre à lire et écrire, je pourrais raconter plein d’histoires à mes soeurs."
Willy
" Notre objectif est d’accompagner ces jeunes vers plus d’autonomie, de leur donner envie d’apprendre et de se former. "
Ate Tess enseignante spécialisée

Marissa retrouve sa maman après 16 ans de recherches.

Son histoire à travers les yeux d'Elise

#TOGETHER

Marissa retrouve sa maman après 16 ans de recherches. Enfant des rues en situation de handicap, Marissa a été accueillie dans nos foyers à l’âge de 11 ans en 2006. Les éducateurs n’avaient aucune trace de sa famille. Dans ce cas, les éducateurs deviennent de vrais détectives pour essayer de trouver des éléments. Les années ont passé, Marissa a grandi, s’est pleinement épanouie et poursuit une formation spécialisée pour devenir indépendante. Grâce aux réseaux sociaux, les éducateurs ont retrouvé la trace de sa maman. Au bout de 16 ans… Incroyable. J’ai eu la joie d’accompagner Marissa avec son assistante sociale et une psychologue lors de ces retrouvailles. Mère et fille se sont spontanément et longuement serrées dans les bras. Un instant hors du temps, une émotion immense…
Élise

« Chacun doit se poser la question, ai-je appris à pleurer quand je vois un enfant qui a faim, un enfant drogué dans la rue, un enfant qui n’a pas de maison, un enfant abandonné, un enfant abusé, un enfant utilisé par notre société comme esclave ? »

Le Pape François 
lors de sa visite en 2015 aux Philippines

Notre histoire

1998

Création de Tulay Ng Kabataan, Inc

Ouverture d'un premier centre d'accueil pour enfants des rues garçons.

2000 - 2004

Ouverture des premiers centres résidentiels

Ouverture de centres résidentiels pour garçons
Ouverture du premier centre de filles pour enfants des rues.
Ouverture de centres de jour dans les bidonvilles et sur la "montagne fumante" (smokey Mountain)

2006 - 2010

Développement des programmes

Ouverture d'un foyer pour jeunes étudiants.
Lancement du programme "jeunes avec handicap".
Ouverture d'une ferme de réhabilitation hors de Manille.

2011

Nouveau directeur

L'abbé Matthieu Dauchez

2012 - 2014

Consolidation de la fondation

Ouverture d'une première crèche pour les tout-petits.
Acquisition de nouvelles maisons pour enfants des rues.

2015

Visite du Pape François à la fondation

2017

Lancement du programme "personnes âgées"

2020 - 2021

Crise du Covid, confinement et école en ligne pendant 2 ans

2022

Prémices du projet Liwanag

Acquisition du terrain de 11hect dans la province de Quezon
Transfert de la ferme de réinsertion sur ce lieu

2023

ANAK-Tnk fête ses 25 ans d'existence

#SavedByLove

Diapositive précédente
Diapositive suivante

Vous souhaitez recevoir régulièrement les actualités d’ANAK-Tnk ? Indiquez-nous votre adresse mail ainsi que votre langue.