skip to Main Content

COVID 19 : Situation à Manille

Mise à jour 19 Octobre 2020

Confinés dans nos maisons partout dans le monde, nous sommes tous impactés par ce terrible virus. Il vient ébranler un monde qui avait oublié sa fragilité, sa vulnérabilité. Terrible virus qui nous oblige à éviter l’autre. Car ce sont les plus pauvres et les plus petits qui risquent de souffrir le plus de cette pandémie.
Dans la métropole de Manille, avec plus de 25 millions de personnes, c’est une situation explosive à laquelle ANAK-Tnk doit fait face:

 

Situation

Aux Philippines, déjà plus de 7 mois de confinement. Un record mondial.

Interdiction stricte de sortie pour les enfants et personnes âgées. Le pays entier a été déclaré en état de calamité:
-> pour nos programmes de jour dans les bidonvilles: nos centres au cœur des bidonvilles sont peu accessibles, ce qui rend très difficile le soutien alimentaire. Cela pose un problème vital aux enfants des bidonvilles et aux chiffonniers soutenus par la fondation ANAK-Tnk. Eux qui vivent au jour le jour sans avance sur le jour suivant, ils ne mangent que s’ils travaillent.
-> pour nos programmes enfants des rues: depuis 7 mois nos 380 enfants, 13 personnes âgées et les employés sont confinés dans les différents foyers.

 

Impacts

-> Dans les bidonvilles: nous arrivons malgré tout à livrer encore un minimum de nourriture et la redistribuer aux familles qui n’ont rien. Dans certains bidonvilles le nombre de nos bénéficiaires a doublé, beaucoup ne se contentent que d’un seul repas par jour.

-> Ressources Humaines: le confinement pose des problèmes de gestion et de personnel. Certains employés ne pouvant plus se déplacer sont confinés chez eux, et n’ont plus de salaires. D’autres employés ont décidé de rester bloqué dans les foyers pour prendre soin des enfants avec un immense dévouement.

-> Financier: une grande partie des philippins vivent au jour le jour, chaque jour non travaillé et c’est une famille qui ne mange pas. L’enjeu est d’autant plus important que peu d’aide publique pour les salaires et la santé. La fondation s’engage à aider chacun, ce qui va entrainer une augmentation des dépenses.

-> Sécurité: inquiétude pour ces prochains jours si incertains. Nous avons mis en place des règles strictes dans chaque foyer en terme d’hygiène bien sûr mais également en terme de sécurité pour protéger enfants, personnel ainsi que l’acheminement des denrées et salaires.

 

Atmosphère dans la fondation

L’ambiance dans les foyers est plutôt bonne, chacun y met du sien. Le rythme est bien cadré entre activités scolaires et temps de jeux/sport. Nous lançons même un grand concours de chant & danse entre les foyers, avec retransmission via internet puis récompense à la fin du confinement.
On note aussi la docilité et la joie authentique des enfants qui perdure dans chacun des centres et nous fait chaud au cœur.

Les enfants ne sont pas inquiets pour eux-mêmes mais pour leur famille et amis restés dans les rues de Manille. Une fois de plus ils nous donnent de merveilleuses leçons: l’essentiel est avant tout d’être tourné vers les autres, vers ceux que l’on aime.

 

Nous avons besoin de vous

Plus que jamais. Ce confinement entraine des dépenses supplémentaires alors qu’en même temps en France et ailleurs nos actions de collectes de fonds sont à l’arrêt et ne pourront pas être reportée pour la plupart, impactant obligatoirement nos futures ressources financières.

Il nous faut donc rester mobilisés dès maintenant et pour « le jour d’après » afin de ne pas imposer une double peine aux enfants dans les mois qui suivront cette crise sanitaire.

Toutes nos pensées et prières pour tous ceux affectés par le Coronavirus.
Prenez soin de vous et n’oubliez pas les enfants de Manille, Votre soutien peut changer leur vie, les enfants comptent sur nous !